La cloche de Saint-Gilles

L'église Saint-Gilles et le monument aux morts

La petite cloche de Saint-Gilles est la plus vieille de tout le pays, elle date de 1589.  
Elle porte cette inscription en latin : Hostia, Placatum reddas de Virgine natum, ut sit pro nobis hostia viva Patri.  
La traduction française est assez difficile à donner. Hostia, est-ce le nom de la cloche, dans ce cas elle aurait été dédiée à Sainte Hostia dont nous possédons les reliques à la Basilique. Il y avait peut-être trois petites cloches dédiées aux troix vierges martyres Sainte Hostia , Sancta Aréapila , Sancta Grata dont nous conservons les reliques insignes sculpté de la Renaissance. Dans ce cas le sens serait me semble-t-il : Hostia, rends-nous favorable ( le Christ ) né de la Vierge pour qu'Il soit pour nous une Hostie agréable au Père. Hostia veut aussi dire offrande, dans ce cas le sens serait : Que cette offrande nous rende favorable ( le Christ ), etc. Hostia pourrait aussi désigner l'hostie du sacrifice auquel nous convoque la cloche, le sens serait alors : Hostie (sainte) ou victime sainte, rends-nous favorable ( le Christ ) né de la Vierge, etc ...(comme plus haut )  
 
La cloche portait deux sujets en relief, l'un des deux a été coupé, c'était probablement un blason, l'autre représente un abbé mitré, portant d'une main la crosse et de l'autre soutenant une église. Ce personnage, c'est Saint Bérégise , le fondateur du monastère, ou le Bienheureux Thierry , fondateur de l'église Saint-Gilles.  
 
La cloche de Saint-Gilles fut enfouie pendant la Révolution Française, l'abbé Kamette l'avait fait mettre en terre dans le cimetière, c'est ainsi qu'elle a échappé à la destruction.  
 
Pendant les années de la terreur , l'église Saint-Gilles était devenue une bergerie. 






Texte écrit par J. Schméler, Curé-Doyen de Saint-Hubert  
Extrait de l'Appel de Saint-Hubert - Revue paroissiale  
Deuxième année - N° 4 - Octobre 1935  
Imprimerie Lucien FELIX - Saint-Hubert 

La petite cloche de Saint-Gilles est la plus vieille de tout le pays, elle date de 1589.  
Elle porte cette inscription en latin : Hostia, Placatum reddas de Virgine natum, ut sit pro nobis hostia viva Patri.  
La traduction française est assez difficile à donner. Hostia, est-ce le nom de la cloche, dans ce cas elle aurait été dédiée à Sainte Hostia dont nous possédons les reliques à la Basilique. Il y avait peut-être trois petites cloches dédiées aux troix vierges martyres Sainte Hostia , Sancta Aréapila , Sancta Grata dont nous conservons les reliques insignes sculpté de la Renaissance. Dans ce cas le sens serait me semble-t-il : Hostia, rends-nous favorable ( le Christ ) né de la Vierge pour qu'Il soit pour nous une Hostie agréable au Père. Hostia veut aussi dire offrande, dans ce cas le sens serait : Que cette offrande nous rende favorable ( le Christ ), etc. Hostia pourrait aussi désigner l'hostie du sacrifice auquel nous convoque la cloche, le sens serait alors : Hostie (sainte) ou victime sainte, rends-nous favorable ( le Christ ) né de la Vierge, etc ...(comme plus haut )  
 
La cloche portait deux sujets en relief, l'un des deux a été coupé, c'était probablement un blason, l'autre représente un abbé mitré, portant d'une main la crosse et de l'autre soutenant une église. Ce personnage, c'est Saint Bérégise , le fondateur du monastère, ou le Bienheureux Thierry , fondateur de l'église Saint-Gilles.  
 
La cloche de Saint-Gilles fut enfouie pendant la Révolution Française, l'abbé Kamette l'avait fait mettre en terre dans le cimetière, c'est ainsi qu'elle a échappé à la destruction.  
 
Pendant les années de la terreur , l'église Saint-Gilles était devenue une bergerie. 





Texte écrit par J. Schméler, Curé-Doyen de Saint-Hubert  
Extrait de l'Appel de Saint-Hubert - Revue paroissiale  
Deuxième année - N° 4 - Octobre 1935  
Imprimerie Lucien FELIX - Saint-Hubert 

Paragraphe 3

Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros. Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.

Plus...

Paragraphe 4

Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros. Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.

Plus...

Paragraphe 5

Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros. Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.

Plus...